• La marche des conteurs

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> La marche des conteurs est une aventure utopique et engagée... Juste avant le départ, je me suis glissée sur le chemin... Infos ci-desssous :</o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

                    <o:p></o:p>

                        UNA DRALHA PER VIURE<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

                     <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

                            2ème Marche des Conteurs<o:p></o:p>

                             <o:p></o:p>

                                5/9 août 2008<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

          Après le succès rencontré lors de la première édition, nous avons donc décidé, à la demande de nos amis conteurs, de communes et de simple public du conte, de remettre nos pas et nos paroles sur les chemins.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

             Le lien qui s'est tissé entre nous, l'accueil de tous ceux, hommes et femmes, rencontrés tout au long du parcours, la chaleur de l'hospitalité, la joie manifestée par tous quant au principe -traduit dans les actes- de l'échange simple entre parole contée et aubergement (nourriture et logement) nous ont poussé à remettre le chemin sous nos pas.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Aller à la rencontre d'autres gens, d'autres terres, d'autres manières d'être au monde, continuer de tisser...<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Cette année, dans une démarche inscrite sur trois années, nous avons décidé de passer par les Hautes-Alpes.<o:p></o:p>

            L'année prochaine, les Cévennes et le Larzac, l'année suivante, le Pays Basque.<o:p></o:p>

    Trois années donc et un fil tendu entre les vallées occitanes des Alpes et le Pays Basque .Trois années de rencontres et de paroles, d'humains à humains, de coeurs à coeurs.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    2007, sur les traces des troubadours<o:p></o:p>

    2008, sur les pas des bergers<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nous n'abandonnons pas les troubadours, ils restent nos grands ancêtres. Leur parole nous nourrit, leur quête et leur tentative de participer à mettre au monde une société plus équilibrée, plus juste, plus respectueuse et solidaire nous est toujours aussi familière et nous encourage, à prendre part active à cette construction là.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Mais les bergers que nous avons décidé de suivre, leurs chemins que nous arpenterons, nous font signe aussi.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Gens qui savent, gens qui sentent, gens qui « relient le monde au monde » comme cela se dit encore parfois.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les chemins des troupeaux, les dralhas, (les drailles) seront nos passages, à nous conteurs. Après avoir été des chemins de fuite aussi parfois au long des siècles (troubadours fuyant la conquête et la répression française, cathares,vaudois et autres proscrits) ils deviennent aussi des chemins de résistance.<o:p></o:p>

    Camins de Resistencia, camins de vida vidanta.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Trente conteurs et conteuses, <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    venu(e)s d'horizons divers, conteurs connu(e)s ou en devenir, femmes et hommes dont le choix a été difficile tant l'enthousiasme a été fort quant à partager ces heures à venir.<o:p></o:p>

    Beaucoup ont vécu la première des Marches, ils sont en quelque sorte le ferment de la seconde. <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    L'année prochaine, d'autres encore nous rejoindront, autres paroles, autres rires, autres partages avec vous qui nous accueillez, bras et coeur ouverts.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Merci à vous et bienvenue chez nous.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Où ? Quand ? Comment ? Et pourquoi ?<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le rassemblement des conteurs se fera le 5 à partir de 15h<o:p></o:p>

    dans les Hautes-Alpes, à Saint Pierre d'Argençon.<o:p></o:p>

    Le 5 au soir, rencontre contée à Montbrand dans le <o:p></o:p>

    Haut-Buëch (Hautes-Alpes)<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le 6 au matin, départ à pied vers Veynes (Hautes-Alpes)<o:p></o:p>

    2ème rencontre contée le soir sur le territoire de <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName w:st="on" ProductID="la Communauté">la Communauté</st1:PersonName> de Communes du Buëch<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le 7 au matin départ à pied vers Le Dévoluy (Hautes-Alpes)<o:p></o:p>

    3ème rencontre contée le soir sur le territoire de <st1:PersonName w:st="on" ProductID="la Communauté">la Communauté</st1:PersonName> de Communes du Dévoluy<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le 8 au matin départ à pied vers la vallée du Haut-Buëch <o:p></o:p>

    4ème rencontre contée le soirà Lus <st1:PersonName w:st="on" ProductID="la Croix">la Croix</st1:PersonName> haute (Drôme),St Julien Bochaine, St Pierre d'Argençon (Hautes-Alpes)<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le 9, départ pour Sumène (Gard) et dernière journée en hommage à Jeannot Laporte, conteur qui nous a quitté il y a juste un an, balade contée avec Serge Valentin, puis soirée ouverte en clôture.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le principe et le déroulement pratique<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Notre parole contée en échange de l'hospitalité !<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Il n'est à aucun moment question ni de cachets, ni de paiement  de notre parole. Nous ne sommes pas là en « spectacle ». <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    L'échange est notre monnaie. Nous vous demandons, à l'arrivée de nos marches, l'hospitalité. Douche, lit, repas chaud et revigorant, petit déjeuner et pique-nique du lendemain midi. <o:p></o:p>

    Notre parole, enrichie de ces partages entre nous, de ces rencontres sur le chemin, nous vous l'offrons de grand coeur. Vaste elle sera, pour vous.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Philosophie<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Si nous avons entrepris cette Marche, c'est pour affirmer notre place d'hommes et de femmes conteurs et conteuses dans le monde du quotidien, notre volonté d'être présents et actifs dans la construction d'une société juste et respectueuse .<o:p></o:p>

    C'est aussi, parce que nous croyons que notre parole est porteuse de l'histoire qui réveille, porteuse de la vie du monde et que cette vie est plus grande que nous et que nous avons le devoir de l'aider à poursuivre son chemin.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le conte est au monde pour nous aider à être.<o:p></o:p>

    Pour ouvrir chacun d'entre nous à l'humanité véritable. <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Nous racontons, nous raconterons, non pas seulement pour faire rêver, non pas pour dire des mensonges agréables, mais pour transmettre une parole-héritage. <o:p></o:p>

    Parole partagée, souvenir de l'humanité toute entière, enrichie au gré des temps des apports des uns et des autres dans le grand pot qui nous est commun. <o:p></o:p>

    Parole poétique bien sûr, parole choisie, pesée, mesurée à l'aune du coeur et du partage, à l'aune de ce que nos grands ancêtres, troubadours, bergers, gens de peu mais gens de bien, nous ont transmis.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Technique<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

     27 conteurs et conteuses, une équipe technique de 8 personnes comprenant deux vidéastes (dont Katia Fersing), trois personnes qui assureront le lien avec nos hôtes (Françoise Darwiche et Françoise Roptin, Evelyne David), une libraire de contes (Christiane Appay), la rédactrice du carnet de voyage (Karin Huet) sans oublier notre émérite chauffeur de car (Michel Masclet).<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Un car ? Eh oui ! Parce qu'entre les étapes il y a beaucoup trop d'espace à franchir  (bien que tout bon conteur possède sa paire de bottes de sept lieues...) et pour porter les bagages.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Le financement ?<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Lors de la première édition nous avons lancé un appel à contributions. De nombreuses personnes, trouvant notre idée magnifique nous ont envoyé des chèques. Et, à chaque étape, nous avions des cartes postales de <st1:PersonName w:st="on" ProductID="la Marche">la Marche</st1:PersonName> que chacun pouvait acquérir pour une somme qu'il était libre de choisir. Ainsi nous avons pu payer le gazoual, l'assurance, régler les frais d'affiches et des cartes et les divers frais inhérents à la mise en place de la première Marche des Conteurs.   <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Il en est de même cette année.<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    L'association porteuse de la « Marche des Conteurs »:<o:p></o:p>

    association Contes Al Païs<o:p></o:p>

    chez Michel Masclet<o:p></o:p>

    Coubladour 43320 Loudes<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Les soutiens sont à envoyer à cette adresse (libeller les chèque à l'ordre de association Contes Al païs)<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    « Partenaires » (liste non exhaustive)<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Centre Méditeranéen de Littérature Orale (CMLO) d'Alés (Gard)<o:p></o:p>

    Association « Les Amis du Conte » de Sumène (Gard)<o:p></o:p>

    Agence de Voyage « Migratour » du Puy en Velay (Haute-Loire)<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <st1:PersonName w:st="on" ProductID="La Liste">La Liste</st1:PersonName><o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

     Eva Aracil,Catherine Caillaud,Thérèse Canet, Martine Compagnon, Françoise Diep, Agnès Dumouchel,  Patricia Gaillard, Françoise Goigoux,  Stéphanie Lafitte, Colette Migné, Maggie Paille, Antonietta Pizzorno, Sylvie Vieville<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Jérôme Aubineau, Alain Ayme, Bernard Barbier, Jihad Darwiche, Jean-Claude Botton, Clément Goguillot, Henri Gougaud, Kamel Guennoun, Michel Hindenoch, Jorus Mabiala, Noredine Mezzouar, John Molineux, Patric Rochedy, Philippe Sizaire, Serge Valentin <o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Contacts<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Patric Rochedy <o:p></o:p>

     <o:p></o:p>

    04 71 74 30 15 et 06 70 04 16 53<o:p></o:p>

    patric.rochedy@orange.fr<o:p></o:p>

    site  :  conte.languedoc-cevennes.info<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    Kamel Guennoun<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    06 76 33 17 88<o:p></o:p>

    guennounkamel@yahoo.fr

    <o:p> </o:p>

    Agnès Dumouchel<o:p></o:p>

    <o:p> </o:p>

    04 92 50 24 56 et 06 60 86 17 20<o:p></o:p>

    agnesdumouchel@neuf.fr

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    site de l'association  :  contes-al-pais.org<o:p></o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :